Archive

Archive for juin 2010

Cosmétiques : les segments porteurs

On l’aurait facilement deviné, le bio et l’homme font partis des segments permettant tous les espoirs. Mais il faut aussi compter avec l’ethnocosmétique.

C’est suite à une enquête menée par Xerfi Researsh, société d’études, à propos des « segments porteurs dans la distribution de parfums et de cosmétiques » qu’ont été révélés ces grandes tendances.

La vague des cosmétiques bios avait déjà été identifié depuis un certain temps. Aujourd’hui ce n’est plus un phénomène marginal puisqu’il a même envahi les grandes surfaces. Mixa par exemple a lancé sa gamme bio il y a un an, à des prix défiant toute concurrence, assurant son succès. La marque va d’ailleurs étendre sa gamme avec notamment l’adaptation version bio de sa la Crème Mixa Intensive Peau Sèche, un best seller.

Viennent ensuite le segment des cosmétiques pour hommes, mais qui peinent encore à se faire une place dans les parfumeries, faisait remarquer l’étude. En effet, les grandes enseignes offrent toujours un environnement très féminin. L’étude mettait aussi en avant le fait que l’e-commerce, qui permet de créer un univers marketing exclusif, serait tout à fait adapté à la demande des hommes. C’est d’ailleurs dans cette idée que Biotherm a créé un site dédié aux hommes pour le lancement de son parfum, FORCE (voir l’article).

Enfin, le dernier segment est celui de l’ethnocosmétique. Un bel exemple est celui du lancement par Klorane de la gamme Abyssinie, dédiée aux cheveux crépus. Pour l’instant le marché n’a pas connu d’explosion car, toujours selon l’étude,  les marques et les enseignes hésitent encore à adopter un vrai positionnement ethnique assorti d’une communication en adéquation.

Malgré ces segments qui devraient connaître une forte évolution, Xerfi prévoit que les ventes de cosmétiques et de parfums vont chuter de 2% en 2010, avant de se reprendre en 2011.

Publicités

Le retour des huiles protectrices

Avec les beaux jours arrive l’achat de notre crème solaire… et pourquoi pas cette année de notre huile ?

Les discours sur les dangers de l’exposition au soleil ont modifié nos comportements et nous ont notamment poussé à choisir des indices plus élevés. Ainsi, les huiles solaires très « 80’s irresponsables face au soleil », qui jusqu’alors présentait des indices de protection faible (puisque l’huile était destinée à nous faire frire…) ont été boudé par les plus prudents, abandonnant aussi l’aspect glamour et satinée procuré par l’huile.

Désormais, on peut choisir de cumuler une protection solaire digne de ce nom à un aspect peau satinée : L’Oréal Paris, Garnier et Cosmence viennent de lancer leurs huiles protectrices avec un FPS 20 ou 30.

GARNIER Ambre Solaire - Huile ambrée protectrice FPS 20

L'OREAL Solar expertise - Huile protectrice FPS 20 et 30

COSMENCE Sun - Huile protectrice nutritive FPS 20

Bien sûr je ne saurais trop rappeler que tout ne repose pas sur l’application d’une protection solaire, mais qu’il faut éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes, renouveler souvent les applications, surtout après une baignade et qu’il faut protéger les enfants avec un tee-shirt et un chapeau…mais bien sûr vous savez déjà tout ça. Et puis les fabricants sont aujourd’hui tenus d’indiquer ces recommandations sur les packs.

Alors à nos huiles et nos paréos !

Force, le premier parfum de Biotherm

Biotherm, le leader mondial de la cosmétique pour homme se lance dans la parfumerie avec son nouveau parfum, Force.

Biotherm avait été précurseur en commercialisant dès 1985 des cosmétiques pour hommes. Aujourd’hui elle est le leader mondial du segment. Rien qu’en Europe, elle détient de 40 à 60% du marché selon les pays et 70% en Asie. La marque, qui jusqu’à présent était spécialisée dans le soin de la peau, se diversifie en attaquant le marché du parfum pour homme avec Force, sa première eau de toilette, créée par Bruno Jovanovic. Biotherm a des objectifs ambitieux : elle vise le top 20 des ventes de parfums d’ici à la fin de l’année et pour cela, elle ne lésine pas sur les moyens.

La marque a développé un site internet, http://www.yourforce.fr/#/accueil sur lequel les hommes ont la possibilité de mesurer leur force.

Le concept ? A l’aide d’une webcam et d’un système interactif, il faut frapper l’océan. Ensuite, le résultat de la puissance du coup s’affiche à l’écran. L’idée est de créer le buzz et d’inciter les hommes à se mesurer entre eux. On souhaite à l’exercice autant de succès que celui de Paf le chien. Pour récompenser les meilleurs, la marque a mis en jeu 100 eaux de toilette. En tout cas, quelques semaines seulement après le lancement, Force connaît déjà un beau démarrage : « Les premiers résultats en Europe ont largement dépassé nos prévisions » indiquait Charlotte Franceries, directrice générale de Biotherm International au quotidien, Aujourd’hui en France. Hey mesdames, c’est bientôt la fête des pères ?

Klorane lance une gamme dédié aux cheveux crépus à l’huile d’Abyssinie

La nouvelle gamme à l’huile d’Abyssinie lancée par Klorane et dédiée aux cheveux crépus vient à peine de sortir et devrait rencontrer un franc succès auprès de ces chevelures qui n’attendaient que ça. 

Crédit photo : Klorane

 

  

Ah les cheveux crépus ! Une matière difficile à entretenir. Surtout que les grandes marques de cosmétiques ne s’étaient pas encore vraiment penchées sur le sujet…jusqu’à Klorane, qui vient de lancer la première gamme de soins capillaires, spécialement conçus pour les cheveux crépus, frisés ou défrisés. 

Son secret ? L’huile d’Abyssinie, un élixir nutritif exceptionnel provenant de la crambe d’Abyssinie, une plante qui pousse en Ethiopie et qui est riche en acides gras donc nourrissante et ultra réparatrice. 

La gamme se compose de quatre produits afin de prodiguer aux chevaux crépus un soin complet. Tout d’abord le shampoing-crème, pilier de la gamme, contient une concentration de 15% d’huile végétale pure. Ainsi, il nettoie parfaitement le cheveu tout en le nourrissant en profondeur et en le restructurant. 

Shampoing crème à l'huile d'Abyssinie - Crédit photo : Klorane

 

Ensuite, vient l’incontournable masque qui régénère les zones les plus abîmées, démêle et répare les cheveux sur toute leur longueur. Il contient lui une proportion exceptionnelle de 23% en actifs nourrissants. Il s’agit du masque le plus concentré en actifs nutritifs vendu en pharmacie. 

Masque à l'huile d'Abyssinie - Crédit photo : Klorane

 

Pour compléter le rituel shampoing + masque, la gamme comporte aussi une crème de jour sans rinçage aux propriétés nutritive et protectrice.  Grâce à sa proportion exceptionnelle de 22% en agents nutritifs émollients, elle nourrit les cheveux crépus en profondeur. Elle enveloppe les cheveux d’un film protecteur, leur redonnant souplesse et douceur. 

Crème de jour sans rinçage à l'huile d'Abyssinie - Crédit photo : Klorane

 

Enfin, la cire végétale permet de coiffer les cheveux en les enrobant d’un film protecteur qui protège les pointes abîmées et permet un modelage facile de la chevelure. 

Cire végétale à l'huile d'Abyssinie - Crédit photo : Klorane

 

Avec ce lancement Klorane prend une longueur d’avance sur ses concurrents du secteur capillaire. Que font les L’Oréal, Kerastase, Garnier et autres Head & Shoulders ? L’heure est à la globalisation et à la standardisation des produits. L’Oréal a lancé Total Repair 5, un shampoing qui répond à 5 problèmes à la fois, donc visant une cible très large. Mais la globalisation c’est aussi une prise de conscience des différences et la possibilité de produire et diffuser à grande échelle des produits destinés à des cibles spécifiques (comme les cheveux crépus) même éparpillées aux quatre coins du globe. 

Et quand on sait que les zones qui tirent la croissance du marché de la cosmétique sont l’Afrique et l’Amérique latine, les marques ont tout intérêt à suivre l’impulsion donnée par Klorane. 

Pour en lire plus sur Abyssinie, voir l’article très bien fait de Manuela … 

Le site de la marque Klorane