Archive

Posts Tagged ‘Julia Roberts’

La retouche de photo censurée !

Qui croit encore aujourd’hui que les photos des magazines et des publicités de sont pas retouchées? Nous les filles on sait toutes cela car cette peau parfaite, sans rides ni taches, ce teint si lumineux, ces cheveux si magnifiques, en vrai, c’est quasi irréel ! Mais jusqu’à présent, on continuait de rêver sans rien dire et finalement en on y croyait un peu.  L’interdiction de deux publicités de cosmétiques pour cause de marques visibles de retouches vient rider le portrait…

Visuel réalisé à partir de plusieurs éléments dont l'excellente reproduction de photoshop (sans retouche !) publiée sur le site http://www.evasion.cc/blog/comments/photoshop-as-real-as-it-gets/

C’est l’Advertising Standard authority (ASA), qui le 27 juillet a interdit 2 publicités de fond de teint :  l’une mettant en scène Julia Roberts, égérie Lancôme et l’autre Christy Turlington, égérie Gemey Maybelline. L’ASA a été saisi par la députée britannique Jo Swinson qui a estimé ces deux campagnes comme non « représentatives des résultats que les produits sont en mesure de fournir » .

Le groupe l’Oréal a reconnu l’usage « des techniques de post-production » pour « éclaircir la peau, nettoyer le maquillage, réduire les ombres autour des yeux, adoucir les lèvres et assombrir les sourcils » mais réfute la thèse de publicité mensongère.

Quelque part c’est la faute à pas de chance et le groupe subit une mauvaise publicité car ce n’est pas comme si l’on découvrait la retouche photo : même sur notre fidèle ordinateur nous nous retouchons les yeux rouges alors comment croire qu’une publicité 4×3 ne soit pas « améliorée »?!! Et puis ce n’est pas la première fois que l’ASA retire des publicités cosmétiques : Nivea avait déjà été mis en cause.

Enfin toujours est-il que si nous ne découvrons pas le pot aux roses, peut-être cet évènement changera-t-il légèrement la façon de communiquer des  grandes marques.  Bien sûr nous avons envie de rêver mais autant que le rêve soit accessible…

Publicités

Julia Roberts : nouvelle égérie Lancôme

La marque l’avait annoncé le 4 décembre, l’actrice américaine allait devenir sa nouvelle égérie. Aujourd’hui, les innombrables affiches d’abribus nous révèlent que Julia Roberts prête son minois au mascara Hypnose Precious cells. Impossible de la manquer,  on ne peut sortir dans la rue sans tomber nez à nez avec elle !

Lancôme avait tenté de rajeunir et de glamouriser son image avec Anne Hathaway, talentueuse actrice mais peut-être un peu trop jeune, qui incarnait le parfum Magnifique, lequel a eu un succès mitigé.

Pour moi, la marque renoue enfin avec un style qui a fait le succès de ses égéries : beauté intemporelle, charismatique et à la filmographie exceptionnelle, comme c’était le cas de Juliette Binoche ou Kate Winslet. Et pour cela, je pense que la marque à la rose a vu juste en choisissant l’actrice américaine.

Pour Youcef Nabi, le président de Lancôme international, « par sa personnalité et sa carrière remarquables, Julia Roberts est une femme emblématique d’aujourd’hui. Son talent exceptionnel, son rayonnement et ses engagements forts résonnent parfaitement avec les valeurs de Lancôme. Nous sommes convaincus qu’elle incarnera la marque de la façon la plus sublime qui soit ». Après quelques temps d’absence sur le grand écran et un passage furtif dans Valentine’s Day (sûrement pas son meilleur film!) c’est un vrai retour sur le devant de la scène pour Julia Roberts.  Connue pour son sourire XXL, on ne saurait s’étonner de voir sa collaboration avec Lancôme s’étendre à d’autres segments comme le maquillage des lèvres par exemple…

Les premières images: