Archive

Archive for the ‘Nouveautés et tendances’ Category

Insolite et déjà culte, le bain dissolvant Sephora

…ou comment Sephora change notre façon d’enlever le vernis.

Féminines jusqu’au bout des ongles…mais quand vient le moment d’enlever ce magnifique vernis rouge flamboyant prêt à s’écailler (oui car on ne garde pas un vernis écaillé), armée de notre flacon de dissolvant et de notre coton, on est parfois bien impuissantes! Car le vernis est tenace et il reste toujours quelques traces disgracieuses à enlever.

Sephora a la solution ! L’enseigne a innové et nous propose son bain dissolvant express. En plus d’enlever radicalement tout vernis, il propose surtout un nouveau geste de manucure. Il suffit tout simplement d’introduire le doigt dans le pot dont l’intérieur est rempli d’une mousse imbibée de dissolvant. C’est magique… si votre laque est un peu réticente, il suffit de frotter légèrement l’ongle contre la mousse et vous en viendrez à bout!

Finalement on ne sait pas ce qu’on préfère, se faire les ongles ou les « défaire » !

Avec cette innovation parmi tant d’autre, Sephora prouve que la Marque De Distributeur comme suiveuse de grandes marques n’est plus.  Désormais les les enseignes sont force de proposition sur le marché alors qu’auparavant elles se contentaient de lancer des copies de produits existants ,à prix réduits.

La beauté ne connaît pas la crise !

13 février 2012 2 commentaires

Alors que les prix flambent et que la consommation des ménages est en berne, il y a un secteur qui fait office de village gaulois et qui résiste à la morosité ambiante : c’est le luxe et la beauté ! +3% en France en 2011 ! Petit point sur le sujet.

Pour le retour de Cosmetosphere en 2012, ces chiffres tombent à pic ! Je savais bien que j’étais dans le vif du sujet avec un blog cosmeto…

D’après les chiffres révélés par NPD (panel du marché beauté en distribution sélective, la parfumerie), nous aurions dépensé 2,86 milliards d’euros en 2011, pour nous parfumer, nous maquiller et prendre soin de notre peau, versus 2,77 milliards en 2010. C’est en particulier le parfum qui pèse dans ces chiffres car il représente environ 2/3 du résultat réalisé sur le circuit sélectif, avec en star incontesté J’adore de Dior.

 

(Pour voir le film, cliquez sur l’image).

Cependant, on ne peut pas en déduire directement que le premier produit de beauté vendu est du parfum : en effet,  ces chiffres sont mesurés en parfumerie (où l’on achète principalement du parfum…alors que pour les soins et le maquillage la grande surface et la pharmacie représentent de sérieux concurrents) et un flacon de parfum est souvent bien plus cher qu’un produit de maquillage ou de soin.

Ces résultats sont également liés aux efforts réalisés par les grandes enseignes, entre autres Sephora leader du marché avec une performance de +34% en 2011 et Nocibé qui a relooké ses magasins. Pour nous faire revenir, les parfumeries développent leurs programmes de fidélité, des cours de maquillage ou encore proposent des éditions limitées.

La bonne santé de la beauté et du luxe se lie aussi sur les performances des entreprises du secteur. A titre d’exemple, LVMH a affiché un chiffre d’affaires de 23 milliards d’euros en hausse de 14% par rapport à 2010) en limitant l’effet crise grâce à son fort taux d’exportation (environ 90%) et à une qualité made in France, un savoir faire traditionnel qui fait recette en période difficile. Le numéro 1 mondial de la cosmétique, L’Oréal, affichait à fin septembre 2011 un chiffre d’affaires à 15 milliards d’euros en progression de plus de 5%.

Le passage de la crise se fait en travaillant son apparence : il semblerait que bien apprêtée et sûre de soi on traverse mieux les difficultés. Pas besoin d’un total look Vuitton pour ça : un parfum réconfortant, un tube de rouge à lèvres, un peu de vernis et une touche de blush et c’est parti !

Mince alors !

Avec l’arrivée des beaux jours fleurissent tout pleins de nouveautés  minceur et anticellulite. Sans être une pro, j’ai rassemblé ici quelques informations « cruciales » pour vous faciliter votre choix. Voici un petit tour d’horizon (non exhaustif car il y en a trop…) des soins dont on parle, nouveaux ou pas, mais surtout dont j’avais envie de  parler !

De façon générale, les revendications « perte centimétrique » disparaissent peu à peu au profit de promesses axées sur l’amélioration de l’aspect de la peau, de son toucher, du bien-être.

Mais il y a tellement de soins…pour faciliter son choix il faut déjà identifier quel est le véritable problème auquel il va falloir remédier.

CELLULITE INCRUSTEE :

Localisée sur les cuisses, les fesses et les hanches, elle est favorisée par une alimentation riche en lipides, ou parfois par la prise d’un traitement hormonal ou encore de la pilule. En général, elle est molle et non douloureuse au pincement.

CELLULITE INFILTREE :

Diffuse, des hanches aux cuisses et douloureuse au pincement elle est due à une mauvaise circulation sanguine et liée à la rétention d’eau. En cas de chaleur, cela peut se traduire aussi par des sensations de gonflements et/ou de jambes lourdes.

 

ZONE VENTRE-TAILLE :

Si le ventre a besoin de retrouver un peu de fermeté… :

 

Dossier à suivre avec les soins fermeté et spécial buste…

A très bientôt pour la suite !

Habits de fêtes !

Noël est l’occasion pour les marques de développer des éditions spéciales. Bourjois et Shu Ueamura ont habillé leurs best-sellers pour les fêtes…

 

 

Bourjois a revisité le décor de ses blushs, présenté dans les fameux boitiers ronds. Chacun d’entre eux se pare d’un monument mythique de Paris : L’Arc de Triomphe,  la tour Eiffel, la Bastille, le Sacré Coeur et l’Opéra Garnier déclinés dans des couleurs fraîches et girly

Cette collection, nommée « Bourjois aime Paris », est disponible en avant-première chez Douglas.

Crédit photo : Bourjois

 

Pour sa collection de Noël 2010, Shu Uemura a fait appel à une artiste japonaise, Aya Takano.

L’huile démaquillante se pare ainsi d’un décor japonisant, à la fois naïf et moderne. Mais ce n’est pas la seule à revêtir un habit créé par l’artiste…toute une gamme de maquillage composée de fards à joues et à paupières, blush, gloss, crayons et pinceaux rejoint l’univers magique d’Aya Takano

Crédit photo : Shu Uemura

Crédit photo : Shu Uemura

Tellement gaies et précieuses, ces éditions spéciales s’achètent aussi bien pour soi que pour offrir.

 

Un coffret pour Noël ?

Comme chaque fin d’année, les marques proposent de nombreux coffrets pour Noël! Il y a bien sûr les vus et revus coffrets de parfum, mais il y en a aussi avec un assortiment de soins.

Adeptes de la beauté, pour vous aider à faire votre choix, voici la sélection de Cosmetosphere.

Parce qu’il est un concentré de best of, le coffret prodigieux de Nuxe (30€) :

– 1 Huile prodigieuse 100ml

– 1 Crème Fraîche de Beauté Suractivée 30ml

En cadeau, deux formats voyage :

– 1 Huile Prodigieuse OR 10ml

– 1 Eau Démaquillante Micellaire aux 3 Roses 35ml

Chez L’Occitane, il y a l’embarras du choix ! Voici, mes préférés :

Parce qu’il est complet, le Coffret Immortelle (55€):

– 1 Crème Précieuse Immortelle 50ml

– 1 Mousse Nettoyante Immortelle 50ml

– 1 Eau Essentielle Visage Immortelle 200m

– 1 Baume des Yeux Immortelle 5ml

Et en format voyage :
– 1 Crème Divine Immortelle 3ml

 

 

Parce que ça sent divinement bon, le Coffret Fleurs de Cerisier (55€):
– 1 Eau de Toilette Fleurs de Cerisier 100ml

– 1 Gel Douche Fleurs de Cerisier 250ml

– 2 Savons Fleurs de Cerisier 50g

Et, à emporter partout avec vous :

– 1 Gel Douche Fleurs de Cerisier 75ml

– 1 Lait Perlé Fleurs de Cerisier 75ml

– 1 Crème pour les Mains Fleurs de Cerisier 30ml

 

Parce qu’il est tout mignon et convient aux budgets les plus serrés, le coffret de trois concrètes de parfum, à emporter partout avec soi (18€).

– 1 Concrète de parfum Fleur Chérie 10ml

– 1 Concrète de parfum Fleur de Cerisier 10ml

– 1 Concrète de parfum Rose 4 Reines 10ml

 

La marque vous permet aussi de réaliser vos propres coffrets en boutique.

 

Parce que vous le valez bien, le coffret Millions de cils (20€) que Eva Longoria herself vous recommande…

– 1 mascara Millions de cils

– 1ombre à paupières color appeal

– 1crayon contour khôl.

 

Parce que la production de ces produits est ancrée dans une démarche de développement durable, le Coffret Maracujá de Natura

– 1 Gelée douche exfoliante Maracujá

– 1 Huile douche triphasée Maracujá

– 1 Crème pulpe mains Maracujá

– 1 la Crème Soin jambes et pieds Maracujá

– 1 Lot de 3 savons doux Maracujá

– Fleur de douche et la Boite Maracujá offertes

Parce que c’est pour lui et que c’est forcément le plus beau, le coffret Le plus beau des hommes, de Nickel (48€) :

 – 1 Gel SUPER SPEED (50ml)

– 1 Gel Tenseur ATTENTION LES YEUX (20ml)

– 1 Gel SUPER CLEAN VISAGE OFFERT (30ml)

 

Prix à titre purement indicatifs

Régal de gels douches au CCB!

Pour faire suite à Corinne Cosbon à la création de gels douche, le CCB a fait appel à l’ancien chef pâtissier du Crillon, Christophe Felder.

Christophe Felder dans son élément !

Les macarons de Chrsitophe, le livre

 

Fini les Plaisirs parfumés, place aux macarons. Vanille, cerise, fruit de la passion, menthe, chocolat, myrtille et fleur d’oranger seront les 6 parfums que l’on pourra découvrir en 2011, sous 2 formes encore inconnues. Gel douche liquide? Sel de bain? Macaron à laisser fondre dans l’eau du bain?…

Vendus au prix de 7,95€  les 200ml hors promo, mais à 3,95€ en promo, sûr que ces gels douche vont partir comme des petits…macarons !

En attendant, je reste quand même curieuse de découvrir les parfums myrtille et chocolat. Délicieux à déguster, si l’odeur se fait trop ressentir dans le gel douche, ce n’est pas agréable de se laver avec…

Par contre, aucun doute sur les autres parfums !  Il n’y a plus qu’à attendre !

Et si cet article a réveillé chez vous une petite fringale, laissez vous aller à quelques gourmandises…

Chez Ladurée :

Les macarons Ladurée

ou chez Léopold, qui fait de délicieux macarons fondants. Je vous laisse découvrir le site en cliquant sur la photo…Si vous ne les connaissez pas déjà !

Macarons Leopold

Aesop, plus qu’une marque, un art de vivre

Une troisième boutique parisienne pour la marque australienne…

 

C’est Rue Saint-Honoré que s’est ouverte la troisième boutique parisienne de la marque australienne. Née dans un petit salon de coiffure à Melbourne en 1987, elle compte aujourd’hui trente boutiques dans le monde entier.

Un petit air d’officine à l’ancienne plane dans la boutique : murs recouverts de lamelles de bois comme autant d’étagères, sur lesquelles sont alignés d’innombrables flacons marron foncé, au look d’alcool à 90°C.

Etrange non ? Intriguer, attirer la curiosité, c’est ce que la marque cherche à provoquer. « J’aime ça, provoquer la curiosité. C’est même l’une des spécificités de notre marque » affirme Suzanne Santos, bras droit du fondateur Dennis Paphitis. Et on peut dire que c’est réussi ! Car au-delà du design de ses boutiques, Aesop a créé tout un concept de marque, un vrai art de vivre. Elle préconise par exemple l’utilisation de cosmétiques « dans le cadre d’une vie équilibrée alliant alimentation saine, activité physique appropriée, consommation modérée de vin rouge et dose régulière de bons livres ». Et ce mode de vie est partagé dans la newsletter mensuelle en recommandant aux heureux clients qui la reçoivent des restos, boutiques, expos, films et autres événements culturels du moment.

Côté produits on est un peu dans l’esprit Kenzo. Pas de résultats miracles promis, juste la promesse d’une expérience plaisir. Si la marque utilise des actifs végétaux, elle n’exclu pas pour autant les actifs non naturels, comme les anti-oxydants, au bénéfice de l’efficacité. « Chez Aesop nous ne cédons pas au greenwashnig » indique Suzanne Santos, signifiant que le bio n’est que du marketing et que l’essentiel est ailleurs. Choix des ingrédients pour leur efficacité et leur sûreté, développement d’une philosophie de vie, comportement d’entreprise responsable (utilisant le transport maritime plutôt qu’aérien, collaborant avec des artisans,…), la marque se veut dans l’action plus que dans la revendication.

 

Aujourd’hui, Aesop c’est 70 références cosmétiques visage, corps et cheveux  (et même un shampoing pour animaux…)et un soin pour textiles délicats, développé en collaboration avec A.P.C. Assez curieux oui, pour une marque de cosmétique… Mais pas tant que ça vis-à-vis de l’esprit de la marque !

Soin des textiles délicats

D’après un article d’Emilie Veyretout, paru dans le Figaro et vous. 21/10/2010